L’acupuncture pour tonifier l’énergie vitale

Mylène Garon-Labrecque | Paru dans Mieux-Être Édition 77

En médecine chinoise, chaque heure de la journée est associée à un organe particulier (voir la figure no.1). Donc lorsqu’il y a un coup de fatigue, régulier, à la même heure chaque jour, il est fort possible que l’organe concerné soit en vide. Il peut également y avoir des réveils nocturnes à une heure précise chaque nuit, c’est encore un signe probable d’un organe en déséquilibre. En acupuncture, il est possible de rééquilibrer l’organe qui est affecté. De la même façon, avec les saisons, il est possible que la fatigue s’installe toujours lors d’une saison particulière, c’est alors souvent un débalancement de l’organe associé. L’été est relié au cœur, l’été des Indiens à la rate (intersaison), l’automne au poumon, l’hiver au rein et le printemps au foie.

Toutes les sortes de fatigue peuvent être grandement améliorées par l’acupuncture et l’alimentation. Chaque personne a une constitution différente selon les cinq éléments (bois, feu, terre, métal, eau) et selon son type elle pourra augmenter son énergie vitale en privilégiant les aliments qui lui conviennent. En médecine chinoise, les aliments sont classifiés par saveur (amer, acide, piquante, sucrée, salée) et par type d’aliments (nature chaude, tiède, neutre, froide, etc.) et sont en relation directe avec l’énergie des organes et la constitution de la personne. Par exemple, lorsque la saison froide arrive, soit l’automne et l’hiver, pour une personne qui est en vide de Qi (énergie), c’est-à-dire le teint pâle, fatigue augmentée après les repas, selles molles, gaz, ballonnements, jambes lourdes, urines fréquentes, etc., elle aura avantage à manger des aliments de nature réchauffante et de température chaude. Il faudra éviter les salades froides, les crudités, les produits laitiers et le sucre pour permettre d’aider les organes de la rate et du rein dans leur transformation des aliments en énergie. Dans notre culture, la majorité des gens ne portent pas attention aux effets des choix alimentaires. Si c’est bon dans la bouche et que le ventre est rempli, le cerveau est content, mais pas nécessairement le corps !

Lorsque la fatigue est poussée à l’extrême et ne s’en va pas avec le repos, c’est le surmenage. Le signe d’un profond vide de Qi qui a affecté l’énergie vitale des reins. Les traitements d’acupuncture se font alors sur le long terme, le temps de remonter l’énergie vitale. L’acupuncteur pourra aider la personne à remonter la pente avec de bons traitements et de bons conseils alimentaires adaptés à elle.

Il ne faut pas oublier également la fatigue due aux effets secondaires des médicaments ou des traitements de chimiothérapie qui peut être soulagée par acupuncture.