Le rhume des foins

Le rhume des foins

La fin de l’été est une période propice au rhume des foins.

Les symptômes consistent à de fréquents éternuements, un écoulement nasal, une obstruction nasale, des maux de tête et un larmoiement intense. Les symptômes s’accentuent au grand air et diminue à l’intérieur des maisons.

Il n’est pas alarmant d’avoir le rhume des foins mais ceux et celles qui en souffrent vous diront combien est désagréable cette période où les activités extérieures sont gâchées à cause de ces symptômes.

Le traitement dʼacupuncture doit se faire avant la période saisonnière du rhume des foins. Il est important de stimuler les systèmes de défense afin de prévenir le rhume des foins. Si vous nʼavez pas eu des traitements de renforcement du système immunitaire et que vos symptômes apparaissent vers le mois dʼaoût, il est toujours tant dʼagir par des traitements qui réduiront de façon notable, parfois complètement, ces symptômes déplaisants.

Habituellement, 3 traitements suffisent à rééquilibrer l’énergie dans le sens voulu.  Souvent le premier  traitement peut soulager grandement, voir complètement les symptômes désagréable du au rhumes des foins. L’avantage de l’acupuncture est de prendre le corps  humain dans sa totalité.  Tout étant relié, les traitements faits en vue de combattre le rhume des foins, apportent également une amélioration à d’autres niveaux.

L’acupuncture est donc un moyen efficace de combattre le rhume des foins et rappelez-vous toujours que prévenir vaut mieux que guérir.